Candidats FN xénophobes : Marine Le Pen promet une «fermeté totale»

le
2
Candidats FN xénophobes : Marine Le Pen promet une «fermeté totale»
Candidats FN xénophobes : Marine Le Pen promet une «fermeté totale»

La présidente du Front national Marine Le Pen promet «une fermeté totale» concernant les candidats FN auteurs de propos xénophobes, assurant qu'elle est «en total désaccord» avec eux et qu'elle souhaite les voir exclus de son parti.

L'hebdomadaire «L'Obs» a révélé dans son numéro paru jeudi près d'une vingtaine de dérapages xénophobes, islamophobes, ou racistes, commis sur les réseaux sociaux par des candidats FN aux départementales, et complète la liste ce vendredi encore. Ces cas s'ajoutent à d'autres, déjà connus. «Je serai d'une fermeté totale, comme je l'ai été depuis que j'ai accédé à la présidence du Front national», s'est engagée Marine Le Pen, vendredi sur Europe 1.

«Je suis en total désaccord avec ces gens là. D'ailleurs en tant que présidente du Front national, je les suspends, je les convoque devant la commission des disciplines systématiquement, et ils sont en règle générale exclus du Front national», a-t-elle affirmé, précisant qu'un délai de quinze jours était prévu dans les statuts du FN entre la convocation et le passage devant l'instance disciplinaire. 

Le Front national est souvent accusé de ne pas aller au bout de la procédure qu'il enclenche, ou de ne pas supprimer les propos contestés. «A partir du moment où ils sont suspendus, ils n'appartiennent pas au Front national, nous n'avons aucun pouvoir de les obliger à faire retirer ces propos», a tenté de défendre Marine Le Pen. 

A huit jours du premier tour, le FN, assure-t-elle encore, ne peut pas non plus faire retirer les bulletins de vote estampillés FN et comportant les noms de ces candidats car ils «sont déjà dans les préfectures». «Mais s'ils sont élus en revanche, ce qui ne sera probablement pas le cas compte tenu des gens qui sont mis en cause, ils ne seront évidemment pas élus front national, ils ne participeront pas au groupe Front national dans les assemblées départementales», a-t-elle assuré, ne ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M8252219 le vendredi 13 mar 2015 à 14:04

    À faire du populisme elle attire des ma/lades sociaux.

  • scred le vendredi 13 mar 2015 à 11:51

    Ah bon tu ne trouve personne d'autre avant eux ???