Cancers: diagnostiquer avec IRM et PET-scan

le
0
AVIS D'EXPERTS - Le professeur Alain Luciani, spécialiste de l'imagerie médicale au CHU Henri-Mondor, répond à vos questions.

Les rayons X donnent des informations sur l'anatomie et la morphologie des organes et des tumeurs, mais ne permettent pas de voir le fonctionnement d'une cellule. L'IRM et toutes les techniques de scintigraphie offrent quant à elles la possibilité d'appréhender le métabolisme cellulaire. L'imagerie est ainsi passée à une nouvelle échelle. L'imagerie moléculaire permet de localiser et de visualiser in vivo une cellule et son fonctionnement, comme le font l'histologiste et l'immuno-histochimiste, in vitro, sur des tissus morts. Cette approche offre la possibilité d'étudier un tissu vivant sans le dénaturer. Des progrès majeurs ont en effet été réalisés ces dernières années grâce aux avancées conjointes de l'ingénierie de la biologie moléculaire, de la chimie, de l'immunologie et de la génétique, aboutissant à des innovations interdiscip...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant