Cancer: les proches aussi doivent être suivis

le
0
La période de rémission s'accompagne souvent d'anxiété pour les malades, et plus encore pour leur entourage. » Le cancer devient une maladie chronique

Le cancer est une maladie qui marque la vie d'un nombre croissant de personnes, et par ricochet celle de leurs proches. Or les retentissements psychologiques pour l'entourage familial sont très souvent sous-estimés, déplorent les spécialistes en oncologie. Une étude britannique parue dans le Lancet Oncology début juin vient leur donner raison: selon les travaux du Dr Alex Mitchell, consultant en psycho-oncologie et maître de conférence à l'université de Leicester (Royaume-Uni), les conjoints des malades en rémission souffriraient autant qu'eux, sinon plus, de troubles de l'anxiété, et ce jusqu'à 10 ans après le diagnostic.

Le Dr Mitchell et son équipe ont passé 16 études au peigne fin. Leur méta-analyse montre un risque deux fois plus élevé de dépression chez les malades et leurs proches durant les de...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant