Cancer: les Français ont espoir en la recherche

le
0
Un sondage pour la Fondation ARC montre que deux français sur trois pensent en avoir un, un jour, mais 71 % pensent aussi que le cancer sera vaincu dans vingt ans. » Comment apparait un cancer

A priori, la gravité du cancer ne fait pas de doute dans l'esprit des français: deux sur trois estiment courir un risque important d'en avoir un, un jour, selon l'enquête Ipsos présentée mardi par la Fondation ARC pour la recherche sur le cancer. Ils sont aussi deux sur trois à penser que les principaux progrès à venir, dans les dix ans, viendront du dépistage et du diagnostic alors qu'un sur trois seulement mise sur la prévention ou les traitements. Pour le président de l'ARC, Jacques Raynaud: «les gens comprennent que le cancer est grave, mais on ne sait pas jusqu'à quel points ils intègrent l'importance de la prévention puisqu'ils se laissent aller à des comportements à risque».

Tabac, alcool, obésité, manque d'activité physique, les facteurs de risque de ca...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant