Cancer : les Français font peu pour l'éviter

le
0
Quoique bien informés sur les risques de cancer, nombre de personnes sont fatalistes, selon la Fondation ARC. » Le tabac, premier facteur de risque de cancer

À quoi bon essayer d'échapper au cancer si l'on risque d'en développer un même en faisant des efforts pour se protéger? C'est ce que se disent les trois quarts des Français qui ne font aucun effort particulier pour éviter la maladie. Selon l'enquête Ipsos Healthcare effectuée en décembre dernier à la demande de la Fondation ARC pour la recherche sur le cancer, sept Français sur dix n'ont jamais mis en place d'actions spécifiques pour réduire leur risque de cancer.

Pour Jacques Raynaud, président de la Fondation ARC, «il y a là un comportement fataliste et résigné par rapport à la maladie. Il faut dire qu'il est difficile de hiérarchiser et de pondérer les risques lorsqu'on n'est pas spécialiste. Par exemple, les Français accordent énormément d'importance au risque héréditaire alors que ça ne comp...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant