Cancer du sein: un médicament préventif

le
0
Chez les femmes ménopausées à risque, un traitement hormonal réduit de 65% la survenue d'une tumeur.

Éviter le tabac et l'alcool, manger équilibré, bouger... La prévention des cancers passe avant tout par des changements de comportements. Mais les médicaments pourraient bien avoir une place, du moins dans les tumeurs du sein. Une équipe internationale de chercheurs vient de révéler qu'une hormonothérapie par exemestane (Aromasine) permet de réduire de 65% la survenue de ces cancers. Les résultats de leur étude, menée chez 4500 femmes ménopausées, ont été présentés ce week-end à Chicago (Illinois) au 47e congrès de la Société américaine d'oncologie clinique (Asco), la grand-messe annuelle de la cancérologie. Ils sont aussi publiés dans le prestigieux New England Journal of Medicine (NEJM).

Chaque année, 1,3 million de cancers du sein sont diagnostiqués dans le monde, 52.000 en France. Certaines femmes sont considérées comme à risque élevé, du fait d'une mutation génétique BRCA1 ou BRCA2 ou d'autres facteurs tels des antécédents familiaux, un ü/p>...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant