Cancer : à qui sont destinés les tests génétiques ?

le
0
En France, le dépistage des prédispositions génétiques à certaines tumeurs est assuré par une centaine de consultations.

Près de 5 % de l'ensemble des cancers sont dus à la présence d'un gène de prédisposition, anomalie constitutionnelle transmise des parents aux enfants. Ces gènes augmentent considérablement le risque de cancers, plus précoces et souvent plus agressifs, dans les familles touchées. En France, le dépistage de ces prédispositions génétiques est assuré par une centaine de consultations d'oncogénétique qui s'appuient sur 25 laboratoires spécialisés. Il est coordonné et financé par l'INCa.

La recherche de prédisposition BCRA1/2 au cancer du sein et de l'ovaire représente 59 % des consultations, celle du syndrome de Lynch, qui prédispose au cancer colorectal, 23 %. La consultation vise à mieux appréhender l'histoire familiale, en sollicitant au besoin les apparentés... Le test est proposé principalement en fonction de la présence d'autres...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant