CanalPlay Infinity, le «Netflix à la française» de Canal + 

le
0
Le groupe audiovisuel privé lance une offre de vidéo à la demande sur abonnement (SVOD) proposée à 9,99 euros par mois. La législation française, qui impose un délai de trois ans entre sortie en salle et disponibilité en VOD par abonnement, risque d'handicaper le projet.

Canal + se lance. Jeudi, le groupe de télévision crypté a annoncé en grande pompe la création de CanalPlay Infinity, le premier service français de vidéo à la demande par abonnement (SVOD). Très inspiré par l'exemple du loueur et diffuseur américain de vidéos sur Internet Netflix qui compte 24,5 millions d'abonnés, l'état-major du groupe a autant l'intention de préempter le marché que de proposer une offre innovante.

«C'est la première fois depuis la création de CanalSat, en 1994, que le groupe Canal + lance un nouveau produit d'abonnement, se réjouit Maxime Saada, directeur général adjoint du groupe, en charge de la distribution. Avec le succès de CanalPlay, qui est aujourd'hui le site leader de VOD en France, nous nous sommes rendu compte qu'il existait un public très différent de celui de Canal + et de CanalSat. Il est plus jeune et plus urbain. Ce qui signifie qu'il y a un nouveau public potentiel pour consommer de manière différente les contenus aud

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant