Canal+ lance des chaînes sur YouTube pour rendre plus visible sa télé de rattrapage

le
0
Les émission emblématiques de Canal+, comme "Le Grand journal", auront en décembre leur chaîne sur Youtube. Xavier Lahache/Canal+
Les émission emblématiques de Canal+, comme "Le Grand journal", auront en décembre leur chaîne sur Youtube. Xavier Lahache/Canal+

(AFP) - Le groupe Canal+ va lancer en décembre une vingtaine de chaînes gratuites sur YouTube, pour rendre plus visibles sur internet les émissions en clair de Canal+ ainsi que les programmes de D8, D17 et i-Télé, a annoncé le groupe mardi.

"Les chaînes seront dédiées aux programmes: il y aura une chaîne Groland, une chaîne Grand journal, une chaîne Before..." a expliqué Canal+, qui jusqu'ici, comme la plupart de ses concurrents, cantonnait ses offres de télévision de rattrapage à ses propres sites, notamment canalplus.fr. Il y aura aussi des chaînes thématiques autour notamment du cinéma, des séries, de la musique ou des cultures urbaines.

La télévision de rattrapage du groupe Canal+ a déjà conquis une large audience: Canal+ à la demande, que ses contenus soient regardés sur les offres replay des box ADSL ou sur le site internet de la chaîne, représente plus de 10 millions de vidéos vues par mois, a précisé le groupe, sans révéler ses objectifs de diffusion une fois lancées ses chaînes YouTube.

Côté publicité, il s'agira d'un partage de revenus classiques avec YouTube, qui sera géré par la régie publicitaire du groupe, a précisé Canal+, sans autre détail. Généralement YouTube prélève un peu moins de la moitié des revenus publicitaires provenant des vidéos qu'il diffuse.

Canal+ valorise ses contenus de télévision de rattrapage par des spots vidéos impossibles à zapper placés au début et au milieu de ses programmes, une forme de publicité en plein essor.

"Cet accord avec YouTube illustre notre volonté d'étendre la distribution de nos contenus sur les plateformes de diffusion vidéos afin de pouvoir toucher le plus largement possible tous ceux qui aiment nos programmes, notamment parmi les plus jeunes", a commenté dans un communiqué Fabienne Fourquet, directrice des nouveaux contenus du groupe Canal+.

Le groupe de télévision a aussi lancé un nouveau label pour promouvoir de nouveaux talents de la télévision et du web, Canal Factory. Il "offrira aux talents l'opportunité de développer l'audience de leur chaîne en bénéficiant d'un accompagnement de production et de promotion ou de créer des programmes inédits".

Sous ce label pourront aussi être expérimentés "divers formats courts et productions originales développés spécifiquement pour le web". "L'occasion de faire émerger de nouveaux artistes tels que Martin et Jordi, découverts dans Têtes de Cannes, la web-série déjantée du festival de Cannes 2013, ou d'accompagner des talents déjà confirmés comme Baptiste Lorber, co-créateur de 10 minutes à Perdre ou encore El Diablo, l'auteur des Lascars, avec Les Kassos, sa nouvelle série d'animation".

leb/pjl/ed

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant