Canal de Suez : Hollande, VIP d'honneur de la parade

le
0
Canal de Suez : Hollande, VIP d'honneur de la parade
Canal de Suez : Hollande, VIP d'honneur de la parade

Invité d'honneur du président égyptien pour l'inauguration du nouveau canal de Suez, François Hollande sera aux premières loges, à Ismaïlia en début d'après-midi, pour assister à l'arrivée « royale » d'Al-Sissi à bord du yacht « El Horriya ». Plus connu sous son précédent nom de « Mahroussa », ce magnifique navire fut le premier à emprunter le canal de Suez lors de la cérémonie d'ouverture en 1869...

Le président Al-Sissi prendra ensuite place au milieu des autres chefs d'Etat dans la tribune (parmi lesquels, outre Hollande, les Européens Tsipras et Renzi et le Premier ministre russe Medvedev) pour assister à une parade navale et aérienne. Livrée à la marine égyptienne le 23 juin et rebaptisée « Tahya Misr » (« Vive l'Egypte »), la frégate française FREMM (frégate multimissions et de missiles) construite par la DCNS sera l'une des vedettes de la fête. De même que les trois premiers Rafale livrés, eux, le 21 juillet, avant-garde d'une escadrille qui comptera au total 24 avions commandés à la firme Dassault.

Epaulé par son ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian — dont ce sera la quatrième visite en Egypte en un an — Hollande entend conforter avec ce pays une relation que l'Elysée qualifie d'« amitié historique et dense ». Le pays des pharaons n'est pas seulement pour la France un client pour ses matériels militaires (aux Rafale et à la frégate vendues pour 5,2 Mds€ s'ajoutera bientôt une commande de quatre corvettes pour une valeur de 1 Md€), elle est surtout un partenaire stratégique important sur la scène régionale et internationale.

Au cours de leur entretien prévu aujourd'hui, les deux présidents discuteront du dossier israélo-palestinien, de la situation au Yémen, en Libye, mais aussi des moyens de lutter contre le terrorisme de Daech en Irak et en Syrie. A quatre mois de la conférence sur le climat à Paris, il sera aussi question du réchauffement, Al-Sissi ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant