Canal+ a payé cher son entrée dans la TV gratuite

le
0

(lerevenu.com) - Heureusement pour Canal+, l'opération a été payée en titres Vivendi, et non en numéraire. Mais dans un marché publicitaire déflationniste et de plus en plus concurrentiel, l'opération sera difficile à rentabiliser, estime CM-CIC Securities. D'autant que Canal+ va devoir investir lourdement pour développer les parts d'audience de ses nouvelles chaînes: le coût de la grille pour l'ensemble D8-D17 est estimé à 120 millions d'euros en 2015. Selon l'intermédiaire, D8 n'atteindrait l'équilibre opérationnel qu'en 2014, après une perte de 8 millions en 2013 et 22 millions en 2012. Le retour sur capitaux employés en 2015 ressortirait à un maigre 5%.

Cette diversification dans la TV gratuite apparaît surtout comme un mouvement défensif, alors que le marché de la TV payante est mature et que Canal+ doit faire face à la concurrence de nouveaux entrants (Al Jazira dans le sport). La propriété d'une chaîne gratuite permettra aussi de mieux exploiter le contenu premium de Canal+, via une seconde diffusion en clair.

Les dirigeants de Vivendi estiment que la position du conglomérat est plus forte dans les médias que dans les télécoms. Le recentrage sur Canal+ paraît donc inéluctable. Conservez Vivendi.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant