Canada-La police déjoue un projet de tuerie de la Saint-Valentin

le
0

TORONTO, 14 février (Reuters) - Un groupe de "marginaux aux penchants meurtriers" projetait de faire le plus grand nombre de victimes possibles le jour de la Saint-Valentin, lors d'une tuerie que la police canadienne a déjouée grâce à un renseignement anonyme, a déclaré samedi le ministre de la Justice, Peter MacKay. La police a arrêté trois personnes, dont une Américaine, avant que l'attaque ne puisse avoir lieu, à Halifax en Nouvelle-Ecosse. Une quatrième personne - un jeune homme de 19 ans lié au projet de massacre - a été retrouvé mort dans une habitation d'Halifax, indique la police. "Sur la foi de ce que l'on sait jusqu'à présent, cela aurait été catastrophique, il aurait pu y avoir de nombreux morts", a dit le ministre à la presse. "Cette attaque ne semble pas avoir un quelconque mobile communautariste, et n'est donc pas liée au terrorisme", a-t-il ajouté. Un Canadien de 19 ans et une Américaine de 23 ans, qui auraient été en contact par internet, prévoyaient d'ouvrir le feu dans un lieu public non identifié. Les autres personnes arrêtées sont deux garçons âgés de 17 et 20 ans. "Il semble s'agir d'un groupe de marginaux aux penchants meurtriers, qui étaient arrivés ici ou vivaient ici, et projetaient de semer le chaos dans notre communauté", a continué Peter MacKay. "Pour être clair, tous les suspects sont soit mort, soit en détention provisoire", a-t-il résumé. (Jeffrey Hodgson; Tangi Salaün pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant