Canada, la Cour fédérale s'oppose à la réforme de la Commission du blé

le
0
(Commodesk) La loi visant à mettre un terme au monopole de la Commission canadienne du blé (CCB) est, une nouvelle fois, remise en question. Bien qu'elle fût votée le mois dernier par le Parlement Canadien, la Cour fédérale a statué, jeudi 7 décembre, que "le gouvernement avait contrevenu à la loi en empêchant les agriculteurs de voter sur l'avenir de la CCB". Le ministre de l'agriculture, Gerry Ritz est appelé à "mettre fin immédiatement aux mesures qui priveraient les agriculteurs du système de commercialisation à comptoir unique" expliquait Allan Oberg, le président du conseil d'administration de la CCB. Mais le ministre ne l'entend pas de cette oreille, il a annoncé dans la presse canadienne qu'il ne reviendrait pas sur ses positions. Si cette loi passe, la CBB craint une domination des sociétés céréalières privées sur les petits producteurs sur le marché de l'exportation. Pour rappel, la CCB est un organisme établi par le Parlement du Canada en 1935, il assure la commercialisation du blé et de l'orge dans l'Ouest canadien et gère près de 10% des ventes mondiales de blé.
Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant