Canada : En rêvant de l'exploit de 1991...

le
0
Canada : En rêvant de l'exploit de 1991...
Canada : En rêvant de l'exploit de 1991...

Présent lors de chaque Coupe du monde, le Canada, quart-finaliste en 1991 (battu seulement 29-11 par la Nouvelle-Zélande !), ne parvient pas à franchir un cap sur la scène internationale. Malgré Jamie Cudmore, ce sera de nouveau compliqué de sortir de la poule des Bleus cette année. A moins d'un double exploit face à la France, l'Irlande et/ou l'Italie. Improbable...

 

PARCOURS EN COUPE DU MONDE
1987 : 1er tour
1991 : Quarts de finale
1995 : 1er tour
1999 : 1er tour
2003 : 1er tour
2007 : 1er tour
2011 : 1er tour

CALENDRIER
19/09 (à 15h30 - Cardiff) : Canada - Irlande
26/09 (à 15h30 - Leeds) : Canada - Italie
01/10 (à 21h - Milton Keynes) : France - Canada
06/10 (à 17h45 - Leicester) : Canada - Roumanie        

Capitale : Ottawa
Superficie : 9 984 670 km²
Population : 35 702 707
Hymne : Ô Canada (écoutez ici)

Fédération créée en 1929
Classement WorldRugby (07/09/15) : 18eme
Nombre de licenciés
: 26 883
Nombre de clubs : 375
Emblème : la feuille d'érable
Surnoms : Les Canucks
Site internet : www.rugbycanada.ca
Twitter : @RugbyCanada
Couleurs : rouge, blanc et noir 

Un géant chez les petits

En jouant sur les mots, on pourrait dire que le Canada est une des grandes équipes parmi les petites. Les Canucks font en effet partie des meilleures équipes de la deuxième division internationale. À l’image de la Namibie, le Canada possède un joueur phare : Jamie Cudmore. À côté du Clermontois, le niveau général est faible et l’équipe a peu de références. Lors de chaque Coupe du monde, le Canada joue rarement en-deçà de son niveau. Lors de la dernière édition, les Canadiens ont battu les Tonga et accroché le Japon. On devrait d’ailleurs assister au même scénario en Angleterre. La France et l’Irlande sont bien au-dessus et l’Italie semble elle aussi bien meilleure. C’est donc face à la Roumanie que les Canadiens auront la plus grande chance de s’imposer. Une victoire donc, c’est à peu près tout ce que les hommes de Kieran Crowley pourront espérer dans ce Mondial.

Le joueur à suivre : Jamie CUDMORE

Au Canada, il y a la feuille d’érable, le hockey sur glace et… Jamie Cudmore. Troisième merveille de son pays, le deuxième ligne de Clermont est le joueur le plus emblématique des « Canucks ». Son passé, son physique, son palmarès et son bagout en font un des personnages emblématiques du rugby mondial. Certains disent qu’il s’est assagi, d’autres que son influence est moins importante que par le passé. Redoutable plaqueur, travailleur invétéré et professionnel hors pair, Jamie Cudmore (37 ans) est une bénédiction pour le Canada. Depuis ses débuts en 2002 avec les « Canucks », le deuxième ligne a disputé trois Coupes du monde. Celle-ci sera la quatrième et certainement la dernière. Ce passionné de vin a hâte de croiser la France dans la poule D, même s’il ne faut pas compter sur lui pour faire des cadeaux. Ce n’est pas le genre de la maison.

Le sélectionneur : Kieran CROWLEY

Kieran Crowley n’est pas le plus connu des Néo-Zélandais, mais il peut se vanter d’être champion du monde. C’était en 1987, lors de la première édition. Joueur international, il évoluait au poste d’arrière et a disputé 35 matchs avec le maillot All Black entre 1983 et 1991. Plus encore, il est double champion du monde, puisqu’en 2007, il est le sélectionneur de l’équipe des moins de 19 ans néo-zélandais, championne du monde de sa catégorie. A la tête du Canada depuis 2008, il a su insuffler un nouvel élan à la sélection, en proposant un jeu offensif. Les nets progrès du Canada se sont vus lors de la Coupe du monde 2011, avec une victoire conte les Tonga (25-20) et une première mi-temps accroché face à la France (10-19), futur finaliste. Les dirigeants canadiens ont d’ailleurs reconnu le travail du Néo-Zélandais et prolongé son contrat dès la fin du Mondial 2011. 

LES 31 CANADIENS
Avants (17) : Tyler Ardron (Ospreys/PDG), Ray Barkwill (Castaway Wanderers), Brett Beukeboom (Cornish Pirates/ANG, D2), Hubert Buydens (Castaway Wanderers), Aaron Carpenter (Cornish Pirates/ANG, D2), Jamie Cudmore (Clermont/FRA), Nanyak Dala (Castaway Wanderers), Jason Marshall (Agen/FRA), John Moonlight (James Bay AA), Kyle Gilmour (Rotherham Titans/ANG, D2), Evan Olmstead (Parramatta Two Blues/AUS), Benoît Piffero (Castanet/FRA, Fédérale 1), Djustice Sears-Duru (Oakville Crusaders), Jebb Sinclair (London Irish/ANG), Richard Thorpe (London Welsh/ANG, D2), Andrew Tiedemann (sans club), Doug Wooldridge (Lindsay RFC)

Arrières (14) : Nick Blevins (Calgary Hornets), Connor Braid (sans club), Matt Evans (Cornish Pirates/ANG, D2), Jeff Hassler (Ospreys/PDG), Ciaran Hearn (Castaway Wanderers), Nathan Hirayama (UVIC Vikes), Harry Jones (Capilano RFC), Phil Mack (James Bay AA), Jamie Mackenzie (UBCOB Ravens), Phil Mackenzie (Sale Sharks/ANG), Gordon McRorie (Calgary Hornets), Conor Trainor (UBCOB Ravens), Liam Underwood (Balmy Beach RFC), DTH van der Merwe (Scarlets/PDG)

Avec la collaboration du magazine OVALE

 

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant