Canada-Croissance plus forte que prévu au quatrième trimestre

le
0

OTTAWA, 3 mars (Reuters) - Le Canada a connu une croissance plus forte que prévu au quatrième trimestre 2014, les dépenses de consommation et la constitution de stocks ayant compensé la baisse des exportations, selon les statistiques officielles publiées mardi. Toutefois, la hausse de 2,4% du produit intérieur brut (PIB) en variation annuelle marque un ralentissement par rapport au rythme de 3,2% (révisé en hausse) du troisième trimestre. Les économistes attendaient pour le quatrième trimestre une croissance canadienne de 2% seulement en rythme annuel. Ces chiffres sont publiés à la veille de la décision de la Banque du Canada sur son taux directeur. Les économistes tablent sur son maintien à 0,75% après la baisse surprise de janvier. Les dépenses des ménages, moteur de la reprise après la crise financière mondiale, ont continué à soutenir la croissance avec une hausse de 2,0% de la consommation finale. Les exportations de biens ont en revanche diminué de 2,5%. Les exportations de pétrole brut et de produits bitumineux ont baissé de 6,5% et les exportations des produits pétroliers raffinés de 36,3% avec la chute des cours du pétrole. L'investissement a diminué de 0,4% sur la période, les entreprises ayant dépensé moins en créations d'usines et en équipements. Elles ont toutefois augmenté leurs stocks de 7,4 milliards de dollars canadiens (5,31 milliards d'euros). Pour le mois de décembre, la croissance du PIB en termes réels a été de 0,3%, alors que les économistes attendaient 0,2%, à la faveur d'une amélioration dans l'industrie. Sur l'ensemble de l'année, la croissance a été de 2,5% contre 2,0% en 2013. (Leah Schnurr, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Wilfrifd Exbrayat)
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant