Canada-Baisse des taux inattendue en raison du pétrole

le
0

OTTAWA, 21 janvier (Reuters) - Contre toute attente, la Banque du Canada a abaissé son taux d'intervention mercredi pour parer aux effets sur la croissance et l'inflation d'un pétrole devenu beaucoup moins cher et tenter de couper court à l'instabilité financière qui pourrait résulter d'un marché immobilier affaibli. Mettant fin à la plus longue période de stabilité des taux directeurs depuis 1950, la banque centrale a ramené le taux au jour le jour de 1%, niveau auquel il était depuis le 8 septembre 2010, à 0,75%. Elle a en outre fortement réduit les projections d'inflation et de croissance pour l'année en cours. Elle prévoit 2,1% de croissance cette année au lieu de 2,4% précédemment. Le Fonds monétaire international projetait 2,3% cette semaine. La Banque du Canada pense en outre que l'inflation sera inférieure à sa marge objectif de 1% à 3% durant la plus grande partie de l'année, tombant même à 0,3% au deuxième trimestre. "Le profil considérablement abaissé pour les prix pétroliers sera sans conteste un élément négatif pour l'économie canadienne en 2015 et les années à venir", explique-t-elle dans son rapport trimestriel sur la politique monétaire. (Randall Palmer et Leah Schnurr, Wilfrid Exbrayat pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant