CAN : la fiche du Cap-Vert.

le
0
CAN : la fiche du Cap-Vert.
CAN : la fiche du Cap-Vert.

Plus petit pays qualifié, le Cap-Vert n'en finit plus de grandir et de surprendre depuis quelques années. Attention, il ne fait pas bon se baigner trop prêt de ces requins bleus.

  • Indice Ebola : 99,9% Le destin a encore fait des siennes : le Cap-Vert débutera la CAN 2015 en défiant la Tunisie, contre qui il avait perdu sur tapis vert lors des qualifs' pour la Coupe du monde 2014. Une fois de plus, les Cap-Verdiens s'imposent face aux Tunisiens 1-0 grâce à un but de Varela. Mieux, ils sortent vainqueurs de leur poule et atteignent les demies, du jamais vu. C'est alors qu'un scandale éclate. Le Varela qui a inscrit le pion victorieux contre la Tunisie n'était pas Fernando, mais Silvestre, l'international portugais, subtilement dissimulé par le sélectionneur Rui Aguas dans son effectif. Malgré ce plan machiavélique, les Requins bleus sont une fois de plus éliminés sur tapis vert. Ne sachant pas par qui remplacer les Cap-Verdiens, les organisateurs décident de reporter la compétition.

  • Portrait-robot - 45% Liga Sagres
    - 20% magouilles
    - 15% équipe casse-gueule
    - 10% requins
    - 10% Kizomba

  • Les gardiens On ne sait pas vraiment ce que valent les deux meilleurs portiers cap-verdiens, si ce n'est qu'ils s'appellent Kevin et Ivan Cruz, qu'ils ont respectivement 20 et 18 ans, qu'ils ont très peu d'expérience et qu'ils n'ont que très peu joué cette saison avec leurs clubs (Nacional Funchal pour le premier, Gil Vicente pour le second). Si les deux se valent, il semblerait que le plus jeune soit mieux parti pour défendre les cages des "Tubarões Azuis" lors de la CAN. Jeunesse rimant bien souvent avec inexpérience, il y a moyen d'assister à de belles sorties foireuses et des cagades en tout genre. Comme dans toutes les autres équipes, en fait...

  • L'équipe type Ivan Cruz - Carlitos, J. Fortes, Kay, F. Varela, Nivaldo - Nuno Rocha, Platini (aucun lien), T. Varela, Sérgio Semedo - Héldon (c) et Ryan Mendes (ou O. Fortes)

  • Le requin bleu et les Chinois Quand on est entouré par l'océan Atlantique, il n'y a rien d'étonnant à ce que son animal fétiche vive en mer. Accros aux encornets et aux maquereaux, le "tubarão azul" est grand et maigre (jusqu'à 4 mètres) et présente une peau bleue, comme son nom l'indique. Comme nombre de ses...













  • Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

    Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
    Devenez membre, ou connectez-vous.
    Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant