CAN: Gervinho délivre la Côte d'Ivoire contre le Togo

le
0
LA CÔTE D'IVOIRE BAT LE TOGO SUR LE FIL GRÂCE À GERVINHO
LA CÔTE D'IVOIRE BAT LE TOGO SUR LE FIL GRÂCE À GERVINHO

RUSTENBURG, Afrique du Sud (Reuters) - Gervinho a offert mardi la victoire à la Côte d'Ivoire, l'une des grandes favorites de la Coupe d'Afrique des nations (Can) 2013 en Afrique du Sud, face au Togo qui a plié à deux minutes de la fin (2-1).

L'autre rencontre du groupe D entre la Tunisie et l'Algérie s'est également décidée dans les derniers instants, sur une frappe enroulée du Tunisien Youssef Msakni à la 90e et dernière minute du temps réglementaire (1-0).

La Tunisie peut s'estimer heureuse de ce dénouement dans la mesure où elle a passé l'essentiel du match sous la domination de l'Algérie, deuxième meilleure nation africaine au classement de la Fifa, organe suprême du football mondial.

"Ce n'était pas un match de logique mais de football", a reconnu en conférence de presse l'entraîneur tunisien, Sami Trabelsi.

Pour son entrée en lice, la Côte d'Ivoire semblait prendre le chemin du match nul, lorsque Gervinho a repris au second poteau, dans un angle extrêmement serré, un coup franc de Yaya Touré.

Les deux joueurs ont été à l'origine de l'ouverture du score à la huitième minute, avec cette fois-ci l'ancien attaquant lillois dans le rôle du passeur et Yaya Touré dans celui du buteur.

L'attaquant de Brest Jonathan Ayité a permis au Togo de recoller au score juste avant la pause (45e+2), en pure perte.

Le Togo peut toutefois se vanter d'avoir marqué un but contre la Côte d'Ivoire, une première depuis 2010. L'année dernière, les Ivoiriens n'avaient pas encaissé le moindre but, jusqu'à la finale perdue aux penaltys contre la Zambie.

En dépit de la présence sur le terrain de quelques grands noms du football africain, comme l'attaquant ivoirien Didier Drogba et son homologue togolais Emmanuel Adebayor, le match s'est joué devant des tribunes quasi désertes.

La Côte d'Ivoire et la Tunisie se partagent la tête du groupe D avec trois points chacune, devant le Togo et l'Algérie.

Michael Collett; Simon Carraud pour le service français, édité par Jean-Philippe Lefief

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant