CAN 2015 : L'Algérie qualifiée, le Sénégal éliminé

le
0
CAN 2015 : L'Algérie qualifiée, le Sénégal éliminé
CAN 2015 : L'Algérie qualifiée, le Sénégal éliminé

Au terme d'un match intense où elle s'est procurée les meilleures occasions, l'Algérie s'est offert le droit de disputer les quarts de finale de cette CAN 2015 après avoir disposé du Sénégal (2-0) grâce à deux buts de Marhez (11e) et Bentaleb (81e). Les Fennecs terminent deuxièmes de cette poule de la mort et éliminent du même coup les Sénégalais qui se font doubler par le Ghana vainqueur de l'Afrique du Sud (2-1) dans l'autre match du groupe.

«C'était un match excessivement physique, avec beaucoup d'impact, un combat avec des ballons aériens et des duels. On a fait preuve de beaucoup de discipline sur le plan tactique, se félicite Christian Gourcuff, le sélectionneur algérien. On leur a posé des problèmes par notre technique. On aurait même pu doubler la mise. C'était une opposition de style. Nous, on a des petits gabarits très techniques alors que le Sénégal mise sur ses gabarits et son physique. Mais on n'était pas les plus mauvais du monde après le match contre le Ghana (NDRL : défaite 1-0) et on n'est pas les champions maintenant».

La maîtrise de l'Algérie

L'esprit de la Coupe du monde a soufflé sur Malabo et les Verts ont retrouvé des couleurs. L'Algérie a parfaitement négocié son début de match, et plus globalement sa première période avec deux occasions nettes dont une convertie par Marhez après un long coup-franc de Bougherra. Les Fennecs, dominateurs, auraient même pu mener de deux buts à ce moment du match si Feghouli avait remporté son face à face avec Coundoul dès l'entame (2e).

Sur une pelouse loin d'être parfaite, mais dans un meilleur état que celle de Mongomo où ils avaient joué leurs deux premiers matchs, les hommes de Gourcuff ont retrouvé assez de maîtrise pour mettre les Sénégalais au supplice. Avec un Brahimi intenable en meneur de jeu, les Algériens auraient pu de nouveau faire le break sur une frappe puissante de Soudani bien boxé par le gardien des Lions de la Teranga ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant