Campagne de Balladur : enquête ouverte sur un «détournement de fonds publics»

le
6
Campagne de Balladur : enquête ouverte sur un «détournement de fonds publics»
Campagne de Balladur : enquête ouverte sur un «détournement de fonds publics»

L'étau judiciaire se resserre autour d'Edouard Balladur dans le volet financier de la tentaculaire affaire Karachi. Les juges Renaud Van Ruymbeke et Roger Le Loire soupçonnaient déjà des malversations lors du financement de la campagne présidentielle de 1995. Ils enquêtent désormais ouvertement sur un détournement présumé des fonds spéciaux de Matignon, lorsqu'Edouard Balladur était Premier ministre, selon les informations du Monde.fr.

Les fonds spéciaux, l'autre piste

L'aspect le plus connu de cette affaire portait jusque-là sur le détournement de commissions sur des contrats d'armement.L'homme d'affaires Ziad Takieddine a ainsi récemment affirmé que des versements d'argent pour la campagne de Balladur provenaient des commissions perçues sur des contrats d'armement.

Depuis le début de l'enquête, témoignages et documents ont également poussé les juges à s'intéresser à une autre source supposée de financement illégal de la campagne : les fonds spéciaux de Matignon. Il s'agit de sommes en espèce que les services du Premier ministre pouvaient distribuer aux ministères. Et les éléments amassés par les deux juges doivent être substantiels car, selon le Monde, le parquet de Paris leur a délivré le 18 juillet un réquisitoire supplétif pour « détournement de fonds publics » et « recel ».

Des témoignages édifiants

Cette piste est notamment étayée par les témoignages de plusieurs personnages clés de l'affaire. Entendu fin 2012, l'ex-trésorier d'Edouard Balladur, René Galy-Dejean, avait notamment contredit l'ancien candidat à la présidentielle en affirmant que l'argent liquide versé sur le compte de campagne ne provenait pas des meetings mais des fonds secrets.« Le Monde» révèle également un autre témoignage, celui de Frédéric Aucher, devenu, début 1995, secrétaire général de la campagne d'Edouard Balladur. Ce dernier révèle explicitement avoir touché des compléments de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 le mercredi 24 juil 2013 à 17:32

    Et si l'on s'occupait des malversations ACTUELLES du PS au lieu d'aller exhumer des affaires dont il ne reste bientôt plus de témoins en état de témoigner !!!!

  • bernm le mercredi 24 juil 2013 à 16:02

    Le plus choquant dans cette affaire, c'est qu'il ai fallu 20 ans pour que la justice fasse son boulot...

  • pichou59 le mercredi 24 juil 2013 à 15:33

    il faut arrêter de nous enfumer avec des affaires du siècle dernier et de détourner l'attention du peuple, sur la réalités des problèmes : chômage et Français qui crèvent de faim, et élus-cumulards..... qui se goinfrent????

  • M7097610 le mercredi 24 juil 2013 à 14:50

    Tapie a un nouvel ami qui ne s'en remettra pas !

  • M7097610 le mercredi 24 juil 2013 à 14:50

    Sa Suffisance va devenir modeste du portefeuille...c'est à souhaiter.

  • M4960905 le mercredi 24 juil 2013 à 14:17

    Le goîtreux,un ripou minable,lui aussi...