Camile Ayglon part à son tour au CSM Bucarest

le
0

Après Gnonsiane Niombla, une autre internationale française a décidé de s’exiler en Roumanie. Camille Ayglon-Saurina s’est engagée en faveur du CSM Bucarest pour une saison et une deuxième en option.

La colonie française s’étend au CSM Bucarest. Après avoir convaincu Gnonsiane Niombla de quitter Fleury au terme de la saison, le club roumain a officialisé l’arrivée de Camille Ayglon-Saurina pour une saison avec une deuxième en option. Libre de tout engagement suite à la liquidation du club de Nîmes, l’internationale tricolore, à 30 ans, a fait le choix d’une première expérience à l’étranger. Elle pourrait ne pas être seule à faire le voyage puisque son mari, Guillaume Saurina, qui évolue à l’USAM Nîmes, a assuré à son président qu’il songeait à quitter le club pour suivre sa femme en Roumanie.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant