Cameroun : les sept otages français de retour en France

le
0
La famille Moulin-Fournier, libérée jeudi soir après deux mois de captivité au Nigeria par le groupe islamiste Boko Haram, est arrivée samedi à l'aéroport d'Orly. Pour François Hollande venu les accueillir, «c'est la vie qui a gagné».

Fatigués mais souriants. Les sept Français d'une même famille, retenus en otages par le groupe islamiste Boko Haram au Nigeria pendant deux mois, sont arrivés samedi matin à Paris après leur libération jeudi soir. «Aujourd'hui, c'est la vie qui a gagné», a affirmé devant la presse le président François Hollande, venu les accueillir à leur arrivée à l'aéroport d'Orly, en provenance de Yaoundé. Alors que le père de famille, Tanguy Moulin-Fournier, était présent à ses côtés, le chef de l'Etat a souligné que «les autorités françaises (avaient) fait leur devoir, dans la discrétion». Il a «remercié aussi bien le Cameroun que le Nigeria», avec une «pensée particulière pour le président (camerounais Paul) Biya, qui dans ces derniers jour...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant