Cameroun-Au moins 15 tués dans l'attaque d'un car par Boko Haram

le
0

YAOUNDE, 3 janvier (Reuters) - Quinze personnes au moins ont été tuées dans l'attaque d'un autocar par des islamistes présumés de l'organisation Boko Haram dans le nord du Cameroun, ont rapporté samedi un responsable de la sécurité et un homme d'affaires camerounais. Au fil de l'année passée, Boko Haram, qui a tué des milliers de personnes dans son insurrection pour créer un califat dans le nord du Nigeria, a multiplié les attaques de part et d'autre de la frontière avec le Cameroun, conduisant ce pays à envoyer des milliers de soldats en renforts dans le Nord. Foncha Ngeh, un homme d'affaires basé à Maroua, dit avoir eu confirmation de l'attaque auprès de voyageurs, selon qui elle a fait au moins 15 morts le soir du 1er janvier. Un grand nombre d'autres personnes ont été blessées et évacuées vers Maroua pour recevoir des soins. Maroua est le chef-lieu de la région de l'Extrême-Nord, la plus touchée au Cameroun par les attaques transfrontalières de Boko Haram. Selon Foncha Ngeh, la région a connu une série d'autres attaques, lancées par les islamistes mais aussi par des bandits ciblant les personnes qui circulaient avec de l'argent sur elles à la période de fêtes. "Des éléments de Boko Haram ont attaqué jeudi un autocar qui transportait de nombreux voyageurs de Kousséri à Maroua et ont tué sur place 25 personnes", a dit de son côté un officier de la force de réaction rapide camerounaise BIR, déployée dans la région. Cet officier, qui s'est exprimé sous le sceau de l'anonymat, a ajouté que dix autres personnes avaient été grièvement blessées et hospitalisées à Maroua. Leur état laisse craindre une aggravation du bilan des morts dans les heures à venir. A la fin décembre, le Cameroun a dû faire appel à son armée de l'air pour aider les troupes au sol à déloger des combattants de Boko Haram qui ont brièvement occupé un camp militaire, à la faveur d'une offensive lancée par des centaines d'islamistes contre cinq localités du nord du pays. (Tansa Musa; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant