Cameron veut que la Grande-Bretagne agisse davantage contre l'EI

le
0

19 juillet (Reuters) - Le Premier ministre britannique, David Cameron, souhaite que la Grande-Bretagne s'implique davantage dans la lutte contre l'Etat islamique (EI) en Syrie, déclare-t-il dans un entretien accordé à la chaîne NBC diffusé dimanche. La Grande-Bretagne mène des frappes aériennes contre des combattants de l'EI en Irak, mais elle se borne pour l'instant à des missions de renseignement en Syrie. David Cameron n'est pas parvenu à obtenir le feu vert des Communes pour réaliser des actions militaires en Syrie contre les forces de Bachar al Assad, mais il a demandé aux députés de réfléchir à l'opportunité de rejoindre la coalition conduite par les Etats-Unis qui mène des frappes aériennes contre l'EI en Syrie. "Je veux que la Grande-Bretagne en fasse davantage", a-t-il dit à NBC. "Nous parlons et nous discutons actuellement, y compris avec l'opposition, de ce que nous pouvons faire de plus. Mais il ne fait aucun doute que nous voulons en faire plus pour travailler avec vous à la destruction du califat dans les deux pays." Selon des sources gouvernementales, David Cameron veut attendre que le Parti travailliste élise un nouveau dirigeant, en septembre, avant de demander à son Parlement d'autoriser des frappes en Syrie. (Kylie MacLellan,; Nicolas Delame pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant