Cameron tenté par un référendum sur l'UE

le
0
Le premier ministre britannique entretient le flou pour ménager son aile droite eurosceptique.

Les mots «Europe» et «référendum» peuvent aller ensemble, affirme désormais David Cameron. C'est une bombe toutefois à moitié amorcée qu'a lâchée le premier ministre britannique. Certes, il juge possible de consulter les électeurs sur un changement des relations entre l'UE et la Grande-Bretagne, mais sans donner ni de date, ni d'intitulé de la question.

«Je ne suis pas d'accord avec ceux qui pensent que nous devrions partir et qui réclament pour le plus tôt possible un référendum proposant simplement de rester ou de partir (de l'UE). Partir ne serait pas dans notre meilleur intérêt», a déclaré le premier ministre. Le conservateur estime dans une tribune du Sunday Telegraphque que l'Union européenne présente des avantages: le principal étant le marché unique, mais aussi la possibilité de «maximiser» l'influence de la Grande-Bretagne dans le monde.

Cameron comprend cependant les déçus de l'Europe: «Les Britanniques ne sont pas contents avec ce qu'ils ont

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant