Cameron subit une fronde eurosceptique dans ses rangs 

le
0
Un groupe de députés conservateurs veut imposer un référendum sur l'avenir de la Grande-Bretagne au sein de l'Union européenne.

De retour de Bruxelles, où il a participé dimanche au conseil européen sur le sauvetage de l'euro, David Cameron fait face à la plus sévère fronde parlementaire depuis son arrivée au pouvoir - précisément sur la question de l'Europe. Un groupe de députés conservateurs eurosceptiques a pris l'initiative d'organiser aujourd'hui un débat pour réclamer la tenue d'un référendum sur la présence de la Grande-Bretagne dans l'Union.

C'est la conséquence d'un nouveau système, encouragé par le premier ministre, permettant à toute pétition signée par plus de 100.000 citoyens de provoquer un débat à la Chambre des communes.

L'affaire tourne au bras de fer entre le gouvernement et les dissidents de sa majorité. Si Cameron ne cache pas son accord sur la nécessité de renégocier un jour les termes de l'appartenance du pays à l'Union européenne, il refuse à tout prix cette idée de référendum qui monopoliserait tout l'agenda politique et ajouterait des troubles inutiles

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant