Cameron sous pression des tories eurosceptiques

le
0
Un groupe de députés conservateurs a présenté ses revendications européennes à deux jours du discours de leur chef.

«Le statu quo n'est pas une option.» Sous les boiseries d'une salle du Parlement de Westminster, Andrea Leadsom présentait mercredi matin les revendications sur l'Europe de son groupe informel de députés conservateurs, Fresh Start. Que l'on soit à deux jours du très attendu discours de David Cameron sur la question n'est qu'une «extraordinaire coïncidence». Il n'empêche, ces élus de son propre parti contribuent à accroître la pression pesant sur le premier ministre.

Fresh Start («nouveau départ») a vu le jour il y a dix-huit mois, à l'initiative d'Andrea Leadsom, députée BCBG de 59 ans, élue en 2010, et de deux collègues «avides de trouver une relation différente avec l'Europe». Leur réunion inaugurale avait rassemblé près de 120 parlementaires tories. Ils représentent, si l'on peut dire, la voie médiane eurosceptique au sein du camp conse...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant