Cameron restreint les droits sociaux des immigrés

le
1
DÉCRYPTAGE - David Cameron veut réformer un système trop laxiste. Dans l'espoir de décourager les candidats à l'immigration, il entend réduire leurs prestations sociales.

Correspondant à Londres

La Grande-Bretagne cherche à réduire l'arrivée d'immigrés en restreignant leur accès aux prestations sociales. David Cameron a annoncé lundi une série de mesures destinée à limiter les droits des immigrés en matière d'aide au logement, d'indemnité chômage et de couverture maladie. Le premier ministre a estimé que le système actuel était trop laxiste et qu'il ne devait pas être «un droit automatique».

Selon les nouvelles règles, les immigrants ne pourront prétendre à un logement social qu'après cinq ans dans le pays. Ceux qui sont d'origine extracommunautaire pourraient être bannis du système de santé national gratuit et devront souscrire une assurance privée. «Soyons clairs: nous avons un service de santé national (National Health Service, NHS),...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • farouxfr le mardi 26 mar 2013 à 17:16

    Voila encore un exemple qui nous vient de chez nos voisins. Pourquoi accordons-nous au premier venu, immigré illégal, tous les avantages sociaux pour lesquels nous travaillons de puis des générations pour en bénéficier ? C'est le monde ! Allez dans d'autres pays et vous verrez ce à quoi vous aurez droit si vous n'êtes pas rattaché à une entreprise française.