Cameron obtient un accord sur la régulation de la presse

le
0
Après une nuit de négociations avec les partis politiques au 10 Downing Street, un compromis permet à David Cameron d'échapper à un vote au Parlement qui risquait de le mettre en minorité.

Correspondant à Londres

In extremis, David Cameron a réussi à retourner la situation en sa faveur dans les discussions tendues sur la régulation de la presse britannique. Alors qu'il risquait ce lundi de se retrouver en minorité dans un vote au Parlement qui aurait réuni contre lui l'opposition travailliste et ses alliés centristes au gouvernement, le premier ministre a obtenu un accord à l'arraché des trois partis principaux sur ses propositions.

Les partis étaient divisés sur le statut de la nouvelle autorité de supervision de la presse, mise en place sur les recommandations du rapport du juge Leveson, après le scandale des écoutes téléphoniques par des journaux à scandale. Les débats politiques étaient compliqués par les pressions antagonistes des pr...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant