Cameron-Moins d'accès des migrants de l'UE aux avantages sociaux

le , mis à jour à 14:10
0

LONDRES, 21 mai (Reuters) - Le Premier ministre britannique David Cameron a déclaré jeudi qu'une restriction de l'accès des ressortissants de l'Union européenne voulant s'installer au Royaume-Uni au système de protection sociale britannique serait "une exigence absolue" lors de la renégociation des liens de son pays avec l'UE. "Avec beaucoup d'autres, je pense qu'il est juste pour nous de réduire les aides aux personnes qui veulent venir ici (...) Des modifications aux prestations sociales pour les gens qui veulent venir ici seront une exigence absolue dans ma renégociation", a déclaré le chef du gouvernement conservateur. Il devait ensuite se rendre au sommet du Partenariat oriental qui se tient à Riga, la capitale lettone, et qui réunit l'UE et six de ses anciens voisins soviétiques (Arménie, Azerbaïdjan, Biélorussie, Géorgie, Moldavie et Ukraine). Il s'agit du premier déplacement de David Cameron à l'étranger depuis sa réélection le 7 mai. A l'occasion de ce sommet, il souhaite commencer à renégocier les relations entre Londres et l'UE en prévision du référendum sur le maintien du Royaume-Uni dans l'UE qu'il a promis de tenir en 2017. Le nombre net de personnes arrivées au Royaume-Uni l'an dernier a atteint 318.000, un niveau inédit depuis 2005, contre 209.000 en 2013, selon les chiffres officiels publiés jeudi. David Cameron s'est engagé à réduire le nombre net d'immigrés nouvellement arrivés à moins de 100.000 par an. (Kylie MacLellan; Danielle Rouquié pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant