Cameron lance un plan d'apprentissage de l'anglais pour migrantes

le
0
    LONDRES, 18 janvier (Reuters) - David Cameron a lancé lundi 
un plan d'apprentissage de la langue anglaise pour les femmes 
migrantes, doté d'un financement de 20 millions de livres 
(environ 26 millions d'euros) et assorti d'un examen deux ans et 
demi après l'installation sur le sol britannique susceptible, en 
cas d'échec, de remettre en cause le permis de séjour. 
    Dans une tribune que publie le Times, le Premier ministre 
britannique évoque principalement les quelque 190.000 femmes de 
confession musulmane qui vivent en Grande-Bretagne et parlent 
mal ou pas du tout anglais. Dénonçant des "attitudes 
rétrogrades", il déplore que certains hommes musulmans exercent 
un contrôle nuisible sur leurs épouses, leurs soeurs ou leurs 
filles. 
    "On peut s'installer ici avec un anglais très basique sans 
que rien ne requiert qu'on l'améliore au cours du temps. Nous 
changerons cela. Nous dirons: si vous n'améliorez pas votre 
aisance (en anglais), cela pourra avoir une incidence sur votre 
capacité à rester au Royaume-Uni", ajoute-t-il. "Cela permettra 
de faire comprendre à ces hommes qui empêchent leurs partenaires 
de s'intégrer que cela a des conséquences." 
    Les premiers tests d'anglais devraient débuter en octobre: 
il s'agira d'évaluer le niveau des femmes venues s'installer 
dans le pays avec un visa d'épouse. 
 
 (Kylie MacLellan; Henri-Pierre André pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant