Cameron laissera ses ministres soutenir le Brexit

le
0
 (Actualisé avec confirmation de source proche du Premier 
ministre § 1-4-5-6) 
    LONDRES, 5 janvier (Reuters) - David Cameron laissera les 
ministres de son gouvernement faire campagne comme ils 
l'entendent lors du référendum sur le maintien de la 
Grande-Bretagne dans l'Union européenne, a-t-on appris mardi 
auprès d'une source de son cabinet, confirmant une information 
donnée par la BBC. 
    Le Premier ministre britannique, qui a promis cette 
consultation d'ici la fin 2017, tente actuellement de renégocier 
les termes de l'adhésion de son pays au bloc communautaire au 
sein duquel il affirme vouloir rester. 
    Toutefois, David Cameron explique n'exclure aucune option 
s'il ne parvient pas à des modifications substantielles dans la 
relation entre la Grande-Bretagne et l'UE. 
    Plusieurs de ses ministres, dont la ministre de l'Intérieur 
Theresa May et le secrétaire au Foreign Office, Philip Hammond,  
ont exprimé des vues eurosceptiques et la question se posait de 
leur maintien au sein du gouvernement s'ils souhaitaient faire 
campagne pour une sortie de l'Europe, le "Brexit". 
    Cameron, qui doit informer dans la journée les 
parlementaires de l'état des négociations avec ses partenaires 
européens, a tranché en faveur de la liberté de choix. 
    "Il dira clairement que la responsabilité collective 
continuera de s'appliquer jusqu'à obtention d'un accord", a 
précisé cette source. "Dès lors, le gouvernement adoptera une 
position sur cet accord. Si des ministres veulent mener campagne 
sur une voie différente, il dira clairement que l'on s'en 
accommodera", a ajouté ce membre du cabinet s'exprimant sous 
couvert de l'anonymat.     
 
 (Kate Holton et Kylie MacLellan; Pierre Sérisier et 
Henri-Pierre André pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux