Cameron implore les Écossais de renoncer à l'indépendance

le
0

LONDRES, 9 septembre (Reuters) - Le Premier ministre britannique David Cameron a imploré mardi les Écossais de ne pas opter pour l'indépendance lors du référendum du 18 septembre qui posera la question d'une éventuelle sortie de l'Ecosse du Royaume-Uni. David Cameron, comme les autres dirigeants politiques britanniques, semble gagné par la panique alors que les enquêtes d'opinion montrent une percée spectaculaire et constante des partisans du "oui" à neuf jours du scrutin. "Je ferai tout ce que je peux", a lancé sur la BBC le chef du gouvernement britannique, précisant qu'il ne participerait pas mercredi aux traditionnelles questions au gouvernement afin de se rendre sur le terrain. Il sera accompagné dans ce déplacement par les chefs de file des deux autres partis représentés au Parlement, le travailliste Ed Miliband et le libéral démocrate Nick Clegg. "Beaucoup de choses nous séparent, mais il y a une chose sur laquelle nous sommes passionnément d'accord: le Royaume-Uni est mieux ensemble", écrivent les trois dirigeants dans un communiqué commun reprenant le slogan de la campagne des "unionistes". "C'est la raison pour laquelle nous sommes d'accord pour dire que nous devons tous être en Ecosse demain et non à Westminster pour les questions au gouvernement", ajoute le texte. (Michael Holden et Guy Faulconbridge; Pierre Sérisier pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant