Cameron-Hollande : une mésentente très cordiale

le
0

VIDÉO - Au-delà de la coopération militaire, les deux dirigeants conservent des positions radicalement éloignées sur l'Europe et, jusqu'à nouvel ordre, sur l'économie.

«Je t'aime, moi non plus.» Et si les relations franco-britanniques tenaient tout entières dans cette formule immortalisée par le couple Gainsbourg-Birkin? C'est dans un climat tendu, en pleine crispation sur la question européenne, que la relation des deux alliés européens, aux politiques économiques opposées, a été testée vendredi à l'occasion du premier sommet bilatéral organisé depuis l'arrivée de François Hollande à l'Élysée.

Sous les ailes d'un joli drone gris, portant les drapeaux des deux pays, David Cameron a salué le «tournant» économique annoncé par François Hollande, et l'a encouragé à «réduire les charges sur les entreprises, car ces réformes sont bonnes pour nous aussi», a dit le premier ministre. Prenant acte du fait qu'«un conservateur britannique et un socialiste françai...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant