Cameron face à un vote crucial sur la hausse des frais d'université

le
0
Le premier ministre et le travailliste Ed Miliband ont eu des échanges violents à la Chambre des communes à propos du projet de loi sur les frais d'inscription à l'université.

Le gouvernement craignait un sursaut de violence des étudiants opposés à la réforme des frais universitaires. Mais l'affrontement le plus sévère a eu lieu ce mercredi à la Chambre des communes. Pendant un peu plus de dix minutes, lors de la séance hebdomadaire de questions au premier ministre, David Cameron et le leader de l'opposition Ed Miliband ont eu des échanges plus qu'animés à propos du projet de loi sur les universités qui doit être voté ce jeudi.

Défendant avec aplomb l'augmentation de 3000 à 9000 livres (3600 à 10.800 euros) du coût d'entrée à l'université, David Cameron a accusé son adversaire «de faire preuve d'une hypocrisie crasse», en rappelant que c'était un gouvernement travailliste qui avait introduit les frais d'inscription universitaires en 2003, et qu'Ed Miliband, comme tous les travaillistes, avait voté en faveur du rapport Browne qui a servi de base à la réforme actuelle. Après des attaques portées par un Miliband visiblement éner

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant