Cameron face à la fronde des tories

le
0
Un petit groupe de députés conservateurs cherche à renverser le premier ministre.

De notre correspondant à Londres

Dure rentrée pour David Cameron. L'euphorie de la trêve olympique retombée, le premier ministre se retrouve la cible d'une contestation croissante de son leadership au sein de son propre parti. Il fait face à une campagne de certains députés conservateurs visant à le renverser. Selon un élu tory anonyme, 14 députés ont écrit une lettre au président du «Comité de 1922», le groupe qui les représente à Westminster, pour demander sa démission - et «une quinzaine de plus seraient prêts à le faire». Selon les règles de fonctionnement du parti, une minorité de 15 % de ses élus, soit 46 députés, peut obtenir la mise au vote d'une motion de défiance. On n'en est pas là mais la révolte gronde.

L'effet du remaniement ministériel il y a deux semaines visant à repositionner le gouvernement plus à droite a fait long feu. Et provoqué des mécontentements: certains ministres remerciés ont joint le rang des frondeurs. L'ancien minist

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant