Cameron écourte ses vacances en raison de la crise en Irak

le
0

LONDRES, 13 août (Reuters) - Le Premier ministre britannique David Cameron a écourté ses vacances au Portugal afin de rentrer à Londres pour présider une réunion consacrée à la crise irakienne, indique un communiqué diffusé par ses services, mercredi. Cameron devait achever ses vacances estivales jeudi mais le chef du gouvernement est déjà rentré en Grande-Bretagne alors que des parlementaires et deux anciens hauts responsables militaires ont exprimé leur soutien à une intervention en Irak. Plusieurs élus ont demandé à David Cameron de rappeler le Parlement actuellement en vacances afin de débattre de cette question. Deux anciens hauts responsables de l'armée britannique ont par ailleurs jugé que la Grande-Bretagne devait emboîter le pas des Etats-Unis et interventir militairement contre les combattants de l'Etat islamique (EI) pour des raisons humanitaires. Londres a déjà effectué des largages aériens d'aide à destination des populations déplacées dans le nord de l'Irak et a dépêché des avions de surveillance Tornado et des hélicoptères Chinook pour faciliter les opérations de ravitaillement. La Grande-Bretagne a également accepté de transporter du matériel militaire fourni par d'autres pays soutenant les forces armées kurdes afin de les aider à protéger les réfugiés au Kurdistan irakien. (Andrew Osborne; Pierre Sérisier pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant