Cameron dément un «deal» avec Murdoch

le
0
Le premier ministre britannique a témoigné devant la commission d'enquête sur les médias.

Le premier ministre britannique a passé sa journée au tribunal. Après ses trois prédécesseurs à Downing Street, la quasi-totalité de ses ministres, le leader de l'opposition et des dizaines d'autres témoins, David Cameron était à son tour appelé à témoigner, jeudi, pendant cinq heures d'audition, devant la commission d'enquête judiciaire sur l'éthique des médias qu'il a lui-même mise en place. La commission Leveson - du nom du juge qui la préside - allait-elle comme un Frankenstein se retourner contre son créateur, alors que le scandale des écoutes téléphoniques du tabloïd du groupe Murdoch News of the World continue de poursuivre David Cameron et son gouvernement?

Toute la classe politique britannique éclaboussée

Cameron avait lancé l'investigation quand cette affaire d'espionnage à grande échelle éclaboussait en juillet dernier toute la classe politique britannique, dans le but de tirer au clair les méthodes douteuses de la presse de caniveau et d'ouvrir

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant