Cameron, chantre du libre-échange à Pékin

le
0
Le premier ministre britannique est en visite officielle en Chine cette semaine.

Le premier ministre français, Jean-Marc Ayrault, débarquera en terrain glissant, jeudi, à Pékin. Les tapis rouges seront encore détrempés de la mousse abandonnée par le Britannique David Cameron, qui a mené cette semaine une opération de séduction sans précédent en Chine, à coups de messages en chinois sur Weibo, le Twitter de l'empire du Milieu.

À la tête d'une délégation d'une centaine d'hommes d'affaires, la plus importante mission britannique de ce genre en Chine, Cameron a jeté un pavé dans la marre de Paris et Bruxelles et ouvert une porte à Pékin en promettant de se faire l'avocat d'un accord de libre-échange entre l'Union européenne et la République populaire. «La transformation de la Chine est l'un des faits marquants de notre époque, a déclaré le premier ministre britannique, à l'issue d'un entretien avec son homologue chinois, Li Keqiang. Je vois la montée en puis...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant