Cambriolages : des gangs aimantés par la capitale

le
0
INFOGRAPHIE - La capitale, tout comme ses banlieues résidentielles, n'a jamais été aussi attirante pour les criminels venus d'Europe centrale.

Les cambriolages de résidences principales seraient en train de pulvériser tous les records à Paris. Selon une source informée, leur nombre est passé de 6 387 à 9 213 dans les dix premiers mois de 2013 par rapport à la même période l'an dernier. Soit un bond de 44 %, que réfute en bloc le préfet de police. «Je ne nie pas qu'il y a une augmentation des cambriolages, mais la base de 2012 ne correspond pas à la réalité dans la mesure où les pratiques d'enregistrement des faits sous-évaluaient le phénomène», a assuré Bernard Boucault, joint mardi soir par Le Figaro. Selon un responsable policier, cette explosion statistique est notamment due à une «remise à plat des plaintes». il affirme que nombre de tentatives étaient auparavant classées en «dégradations légères», c'est-à-dire en simples contraventions non prise...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant