Cambadélis : l'attaque de Sarkozy contre Vallaud-Belkacem est «xénophobe»

le , mis à jour à 14:01
4
Cambadélis : l'attaque de Sarkozy contre Vallaud-Belkacem est «xénophobe»
Cambadélis : l'attaque de Sarkozy contre Vallaud-Belkacem est «xénophobe»

Des paroles «légèrement «xénophobes», pour Jean-Christophe Cambadélis, un «appel aux plus bas instincts» pour Michel Sapin. La charge de la gauche contre  l'ancien président de la République, Nicolas Sarkozy, pour ses propos contre la ministre de l'Education nationale, Najat Vallaud-Belkacem, est montée d'un cran ce mercredi. Suscitant même un tollé à droite, qui crie à la «malhonnêteté intellectuelle». 

«Dans le combat effréné pour la médiocrité, Christiane Taubira (NDLR : la ministre de la Justice) est en passe d'être dépassée par Najat Vallaud-Belkacem», avait déclaré lundi l'ancien chef de l'Etat à propos de la réforme du collège. Mardi déjà, le Premier ministre Manuel Valls, avait dénoncé des «attaques personnelles» et des «mots insupportables». 

Sarkozy accusé de xénophobie

Ce mercredi, Jean-Christophe Cambadélis, le premier secrétaire du PS, et Michel Sapin, le ministre des Finances, ont eux aussi déploré l'attitude de Sarkozy. «L'UMP et Nicolas Sarkozy visent la personne», selon Cambadélis. Najat Vallaud-Belkacem est attaquée «parce qu'elle s'appelle Belkacem», comme Christiane Taubira l'était «pour sa couleur de peau», assure-t-il sur RTL. C'est une «attaque légèrement xénophobe», selon lui. «Les arguments qui touchent la personne sont extrêmement dangereux», estime-t-il. «Tout le monde constate que le collège produit de l'inégalité (...) Je soutiens la ministre et sa réforme», ajoute-t-il.

VIDEO. Cambadélis (PS) : «L'UMP et Nicolas Sarkozy visent la personne»

Même tonalité chez le ministre des Finances, interrogé sur RMC et BFMTV. «C'est une sorte d'appel aux plus bas instincts», estime Michel Sapin. «Ce n'est pas par hasard si Nicolas Sarkozy a mis dans une même phrase et dans des termes injurieux la ministre de la Justice, qui a une couleur de peau, et la ministre de l'Education nationale, qui porte un nom», juge-t-il.

«Il y a suffisamment ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • saggy le mercredi 13 mai 2015 à 14:34

    en soutenant la belkacem , valls s'approprie une grosse partie de l'électorat maghrébin et communistes .. il est là son jeu stratégique ....

  • vmcfb le mercredi 13 mai 2015 à 13:05

    Un discours insupportable, comme si on avait besoin d'être raciste pour être d'accord, ou pas d'accord avec quelqu'un.

  • saggy le mercredi 13 mai 2015 à 12:52

    une Franco Marocaine, une indépendantiste, un espagnol , un grec, ...c'est quoi ce gouvernement ? Clémenceau réveille toi !!!!

  • saggy le mercredi 13 mai 2015 à 12:48

    bien bravo Sarko !! tu dis ce tout le monde pense! c'est bien ....tres bien