Cambadélis à Mélenchon : «Rien ne trouve grâce à tes yeux»

le
0
Dans une lettre ouverte, le député de Paris reproche au coprésident du Parti de gauche sa critique systématique du gouvernement.

Cheville ouvrière de la gauche plurielle des années Jospin, Jean-Christophe Cambadélis ne se résout pas à assister, impuissant, à l'éclatement de la gauche sous les coups de boutoirs répétés du Front de gauche de Jean-Luc Mélenchon. Dans une lettre ouverte publiée vendredi matin sur son blog, le député socialiste de Paris s'en prend violemment au coprésident du Parti de gauche. «Les critiques systématiques (...) ont moins de force. Car, d'emblée, avant toute décision, tu as estimé déjà la victoire trahie», écrit-il.

La revalorisation du smic, l'encadrement des loyers, la création des emplois d'avenir, le plafonnement des frais bancaires... «Rien ne trouve grâce à tes yeux», regrette Cambadélis. «Nous attendons un satisfecit qui ne vient jamais, comme si tu étanchais ta soif d'absolu à l'eau salée de ton amertume. Comme ...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant