Calendrier scolaire : Peillon s'attaquera aux grandes vacances en 2015

le
0
Calendrier scolaire : Peillon s'attaquera aux grandes vacances en 2015
Calendrier scolaire : Peillon s'attaquera aux grandes vacances en 2015

Les écoliers viennent à peine de retrouver les bancs de l'école que le sujet des grandes vacances revient sur la table. Mardi, l'Express.fr a affirmé, sur la foi de documents communiqués par ministère de l'Education aux syndicats, que le projet du ministre de l'Education de raccourcir les vacances d'été était, à défaut de tomber à l'eau, reporté.

Sur cette ébauche de calendriers scolaires pour les trois prochaines années, on observe en effet que les dates des vacances ne devraient pas connaitre de changements majeurs d'ici...2017. Une information réfutée dès mercredi par Vincent Peillon qui confirme l'ouverture de discussions sur ce sujet dès 2015. Le ministre de l'Education coupe ainsi court aux critiques de plusieurs syndicats qui interprétaient cet avant-projet comme un renoncement à raccourcir les congés d'été.

«On ouvre bien cette discussion en 2015 et il y a une volonté de réaménager les rythmes et les temps scolaires et éducatifs de tous les enfants», insiste ce mercredi Vincent Peillon.

«Aujourd'hui ce n'est pas un sujet»

Fin février, sans concertation préalable avec le reste du gouvernement, le ministre préconisait d'amputer les grandes vacances de deux semaines. Soit six semaines de vacances l'été, réparties en deux zones. Une petite révolution saluée par certains et fustigées par d'autres. «Nous devons être capables d'avoir un zonage l'été, deux zones, et nous devons être capables d'avoir six semaines, c'est suffisant», avait alors déclaré Vincent Peillon. Cette déclaration, qui avait fait des vagues, lui avait valu un recadrage en bonne et due forme. Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault, avait dû assurer dans la foulée que «cette piste n'était pas à l'ordre du jour actuellement et qu'elle sera peut-être évoquée après 2015».

Désormais, chaque chose en son temps ! «Lorsque nous aurons fini» la réforme de la semaine de 4,5 jours, «nous commencerons les ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant