Calendrier scolaire : la rentrée pourrait être décalée du 31 août au 1er septembre

le
6
Calendrier scolaire : la rentrée pourrait être décalée du 31 août au 1er septembre
Calendrier scolaire : la rentrée pourrait être décalée du 31 août au 1er septembre

Les élèves pourraient faire leur rentrée de septembre... en septembre. La ministre de l'Education nationale, Najat Vallaud-Belkacem, se prononcera mi-mars - début avril sur d'éventuels changements des calendriers scolaires, dont la date de la prochaine rentrée des élèves, actuellement prévue le lundi 31 août et qui pourrait être décalée au mardi 1er septembre.

La ministre procède en amont de cette décision à une concertation des différents partenaires (syndicats, parents d'élèves, collectivités locales, acteurs du tourisme) «pour se mettre d'accord sur plusieurs sujets du calendrier scolaire», a précisé mercredi la rue de Grenelle, siège du ministère. Son prédécesseur, Benoît Hamon, avait modifié la date de la dernière rentrée scolaire à quelques semaines des vacances d'été, invoquant un problème informatique pour payer les nouveaux enseignants à partir de fin août.

Rentrée systématique le 1er septembre, zonage des vacances et pont de l'Ascension

Le précédent ministre avait annoncé mi-mai le report de la pré-rentrée des enseignants au 1er septembre et celui de la rentrée des élèves au lendemain, assurant que cette décision n'était pas liée à des revendications syndicales contre une pré-rentrée fin août. Le logiciel de paie des enseignants «ne permettait pas», à moins de rentrer «40 000 contrats à la main, de faire des contrats à partir du 29 août pour tous les nouveaux professeurs», avait-il dit. Les enseignants avaient finalement repris le lundi 1er septembre au lieu du vendredi 29 août, et les élèves avaient repris les cours le mardi 2. Cette année, un cas similaire se profile, alors que la rentrée des enseignants est de nouveau prévue un vendredi, le 28 août.

Najat Vallaud-Belkacem réfléchit donc à une réforme du calendrier, qui éviterait que ce problème de pré-rentrée et de rentrée fin août - début septembre ne se reproduise. Elle s'inscrirait dans un cadre plus global ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • charleco le jeudi 5 fév 2015 à 13:49

    En voilà une réforme!!!

  • janaliz le jeudi 5 fév 2015 à 11:29

    Gui.gnola.des et clow.neries sont les 2 mamelles socialistes, et pendant ce temps un quart des élèves savent à peine lire et écrire, sont quasi incapables à la fin du primaire de calculer un pourcentage. Et pendant ce temps la France est en trin de cre.ver d'immobilisme, d'inaugurations et de commémorations dont le roi de la rue du cirque est friand... Mais les ve.ux sont contents puisqu'il remonte dans les sondages !

  • dotcom1 le jeudi 5 fév 2015 à 11:23

    Le mammouth a accouché d'une souris!

  • frk987 le jeudi 5 fév 2015 à 11:02

    Une journée de moins de gardiennage...au moins les gamins auront gagné ça.....Une journée de moins de propagande socialo.......que du bénef je vous dis !!!!!

  • M898407 le jeudi 5 fév 2015 à 10:47

    Deux mois de discussion pour régler une journée de calendrier ? Encore une belle démonstration de l'efficacité et du courage de ce ministère....

  • jbellet le jeudi 5 fév 2015 à 10:43

    il ne faut pas trop faire travailler les enseignants... les pauvres!