Calendrier et impôts pèsent sur le 1er trimestre de Rexel

le
0

PARIS (Reuters) - Rexel a fait état jeudi d'une baisse de 2,3% de son chiffre d'affaires au premier trimestre, un effet calendaire fortement négatif ayant éclipsé un rebond de l'activité aux Etats-Unis.

Le premier distributeur mondial de matériel électrique a également fait état d'une chute de 51,7% de son résultat net à 43,1 millions, affecté par une charge financière ponctuelle liée à son refinancement, et par la hausse du taux d'imposition.

Rexel, qui s'attend à une nouvelle baisse de ses ventes organiques au deuxième trimestre, table sur un retour de la croissance au second semestre.

Le groupe a confirmé ses objectifs 2013 d'une croissance organique des ventes légèrement positive sur l'année et d'une marge d'Ebita ajusté stable à 5,7%. Celle-ci est ressortie à 4,8% au premier trimestre, en baisse imputable surtout à l'effet calendaire négatif observé sur le début de l'année.

L'action Rexel a clôturé mardi à 16,70 euros. Depuis le début de l'année, le titre a pris plus de 8%, après un gain de près de 17% en 2012.

Gilles Guillaume, édité par Jean-Michel Bélot

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant