Calais, ville d'accueil de migrants (4) : qu'en pensent les Calaisiens ?

le
0
Les migrants de Calais représenteraient environ 5 % de la population de la ville.
Les migrants de Calais représenteraient environ 5 % de la population de la ville.

 

 

Sur la jungle de Calais, les migrants ont besoin de tout. Nourriture, tente, vêtements, sacs de couchage. Alors, il n'est pas rare de croiser des habitants de la ville qui garent leur voiture à l'entrée du campement pour décharger du matériel et faire un don aux migrants. Donner du gel douche, aider pour le transport de l'eau, offrir quelques gâteaux secs ou un café. "Une fois, un migrant est passé à côté de chez moi. Il ne pouvait plus marcher. Je l'ai accueilli chez moi pour lui soigner le pied, il avait des ampoules de la taille d'un poing", témoigne une habitante dont la maison se trouve à la lisière du campement.

"Il faut qu'ils partent !"

Toute la population soutient-elle alors les migrants de Calais ? Pour le vérifier, il suffit d'aller en centre-ville. Si certains se sentent solidaires et compatissants, d'autres sont très largement indifférents. D'autres enfin condamnent fermement l'installation des migrants dans leur ville. Selon l'un d'eux, ils représenteraient environ 5 % de la population totale de Calais. Un chiffre confirmé par la maire UMP de la ville, Natacha Bouchard."Il faut qu'ils partent !" ajoute une habitante. "Ça nous fait de la peine, mais on ne peut pas accueillir toute la misère du monde. Il faut d'abord qu'on aide les Français bien intégrés", lance un autre Calaisien. "On a des clochards ici qui n'ont rien du tout. Et il y a des étrangers qui arrivent et qui ont des...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant