Calais : un habitant sort son fusil lors de la manifestation pro-migrants

le , mis à jour le
15
Un Calaisien brandit un fusil face aux migrants, lors de la manifestation du 23 janvier 2016.
Un Calaisien brandit un fusil face aux migrants, lors de la manifestation du 23 janvier 2016.

À Calais, la tension est à son comble entre les migrants et la population locale. Les commerçants et les habitants en colère ont ainsi manifesté en début d'après-midi, dimanche, pour réclamer une réaction de l'État, et notamment une réunion d'urgence, au lendemain d'une autre manifestation, cette fois-ci, en soutien aux réfugiés.

Preuve de l'exaspération croissante de la part des Calaisiens, une vidéo amateur, tournée samedi 23 janvier, qui montre que la manifestation organisée en soutien aux migrants a dégénéré. Alors que 2 000 personnes défilaient dans les rues pour dénoncer les conditions d'accueil des réfugiés, le face-à-face a en effet failli tourner au drame. À l'approche du cortège vers sa maison, un habitant, excédé, est sorti de chez lui.

Les migrants tenus en joue

Dans la vidéo, on voit les migrants s'approcher de l'habitation. Des militants associatifs qui encadraient la manifestation interviennent alors pour les empêcher d'avancer. L'un d'eux conseille même aux habitants de rentrer chez eux pour désamorcer le conflit, en vain. Les choses s'enveniment, les insultes et les menacent fusent, alors qu'on voit des projectiles toucher les habitants de la maison. L'un d'eux tente d'en venir aux mains, maîtrisé par une femme.

Entre-temps, un jeune homme est rentré chez lui. Il ressort quelques secondes plus tard armé d'un fusil et menace de tirer, mettant en...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M7097610 le lundi 25 jan 2016 à 11:12

    Calais a longtemps été anglaise... Ses habitants pourraient redemander le rattachement !

  • M1945416 le lundi 25 jan 2016 à 10:25

    quelques container - maison en face des habitation de nos politique -dirigeants, qu'ils voient ce que vivent les gens de Calais , je pense que le pb serait vite réglé dans ce cas

  • bordo le lundi 25 jan 2016 à 10:17

    Ils paraissent bien attaqués par des sympathiques migrants, qui leur balancent des objets sur la figure, conduits le NPA (drapeau). Je voudrais voir la tête de nos délicats boubous (bourgeois-bourgeois) de gôche prompts à s'émouvoir si ils étaient agressés comme cela, sans raison. Bravo à la dame qui a gardé la tête froide.

  • M7097610 le lundi 25 jan 2016 à 10:03

    on serait nombreux à faire comme lui si cela arrivait chez nous ! Faudrait les envoyer dans les beaux parcs et jardins de la ville de Paris...on verrait la reaction des bobos !

  • M1945416 le lundi 25 jan 2016 à 09:38

    sa maison vaut plus un clou depuis qu'il y a les migrants

  • raich2 le lundi 25 jan 2016 à 09:30

    Entre la justice et l'intérieur c'est l'immobilisme et le laxisme qui gèrent le quotidien.Lamentable ce manque de courage et d'incompétence.

  • M1765517 le lundi 25 jan 2016 à 09:08

    on attends avec impatience la "bavure" puis la plainte des oppressés puis l'attribution in fine d'un permis de séjour, de résidences hlm en priorité puis une inscription à ce que vous voulez en vue d'obtenir quelques subsides pendant que le coupable sera saisi, controlé fiscalement etc etc etc ;

  • borzeixa le lundi 25 jan 2016 à 08:57

    Heureusement qu'il ne s'est pas servi de son fusil, sinon tous les migrants et leurs soutiens portaient plainte.

  • M1017309 le lundi 25 jan 2016 à 08:46

    de la communication a tous les étages, ils s'agit d'une carabine a plombs..

  • r.pruvos le lundi 25 jan 2016 à 07:49

    si les manifestants prenaient chacun 2 migrants chez eux le problème serait résolu