Calais : Londres va envoyer plus de moyens face à une «situation inacceptable»

le , mis à jour à 13:15
5
Calais : Londres va envoyer plus de moyens face à une «situation inacceptable»
Calais : Londres va envoyer plus de moyens face à une «situation inacceptable»

Malgré les renforts policiers et le décès de plusieurs migrants depuis début juillet, ils sont encore nombreux à tenter eur chance dans le «Channel», chaque nuit. «Plus de 1000 tentatives ont été déjouées cette nuit avec une trentaine d'interpellations. Aucun incident n'est pour l'instant à déplorer», a indiqué une source policière.

Sans être en mesure de confirmer ou non ces chiffres, un porte-parole d'Eurotunnel a indiqué que le site subissait «beaucoup moins de perturbations depuis l'arrivée des renforts» de 120 policiers supplémentaires qui s'ajoutent au contingent de 300 déjà déployés sur le Calaisis.Au moins quatre cars de CRS étaient présents à 7 heures aux abords du site, au niveau de Coquelles, où la situation était calme, a constaté un correspondant de l'AFP.

Face à cette crise, le Premier ministre britannique David Cameron a dénonce vendredi une «situation inacceptable» et a décidé d'envoyer de nouvelles «clôtures, des chiens renifleurs et des moyens supplémentaires». «Je vais parler au président Hollande plus tard dans la journée. Je veux le remercier d'avoir mobilisé des policiers supplémentaires ce qui a déjà produit des effets. Nous sommes prêts à aider davantage et à travailler main dans la main avec nos homologues français pour faire baisser la tension des deux côtés de la frontière», a-t-il ajouté. 

Londres avait déjà annoncé mardi une rallonge de 7 millions de livres (10 millions d'euros) pour renforcer la sécurité du site d'Eurotunnel à Coquelles, qui s'ajoutent aux 15 millions de livres déjà débloqués en septembre et début juillet.

Cameron «joue au dur»

Parallèlement, David Cameron s'est attiré les foudres de plusieurs responsables politiques du pays après avoir parlé de «nuée de migrants». «Il devrait se rappeler qu'il parle d'êtres humains et non d'insectes», a aussitôt réagi Harriet Harman, leader par intérim de l'opposition ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M1765517 le vendredi 31 juil 2015 à 09:40

    utiliser le mistral pour les renvoyer en .................... angleterre !

  • M1765517 le vendredi 31 juil 2015 à 09:05

    la solution est pourtant bien simple !

  • M1765517 le vendredi 31 juil 2015 à 09:05

    une tentative de passage est un acte de délinquance comme celui de se trouver sans papiers sur les sol nationnal, deux fautes = expulsion

  • M7097610 le vendredi 31 juil 2015 à 08:59

    une fois dans le tunnel, les anglais peuvent noyer le tunnel...c'est préu

  • M4484897 le vendredi 31 juil 2015 à 08:54

    Et combien ont débarqué a Lampedusa?