Calais : la maire incite ses habitants à signaler les squats de migrants

le
2
Calais : la maire incite ses habitants à signaler les squats de migrants
Calais : la maire incite ses habitants à signaler les squats de migrants

La ville de Calais constitue une étape incontournable pour beaucoup de migrants qui souhaitent se rendre au Royaume-Uni. Mais depuis mercredi, la mairie a mis en place une adresse mail pour «inviter» la population locale à signaler «tout squat» de migrants. Selon la maire UMP Natacha Bouchart, qui a fait cette annonce sur sa page Facebook, la situation est devenue «intenable». «La situation est difficile, c'est pourquoi nous faisons le maximum pour vous», explique la maire et sénatrice en présentant l'adresse mail «Securitesquatcalais@gmail.com».

L'édile appelle les habitants de la ville à signaler toute occupation de locaux vides, municipaux ou privés, en particulier par des migrants en transit vers l'Angleterre. «Ainsi, écrit-elle, la police pourra intervenir, en utilisant une procédure spécifique uniquement valable dans un délai de 48 h à partir du constat d'intrusion, afin d'évacuer les lieux».

Un appel à la délation qui fait débat sur sa page Facebook, où les réactions se multiplient. «Je pense fortement que Mme le maire cherche à attirer les voix du FN avec cette mascarade indigne de la part du premier magistrat de cette ville» écrit Jacques. «Tout le monde sait bien que ce sera impossible», s'indigne Chloé. D'autres saluent l'initiative de la maire, évoquant «un devoir pour éviter des débordements».

«J'ai voulu bousculer, provoquer»

«J'ai voulu un peu bousculer, ou provoquer un peu tout le monde, pour que les services du gouvernement puissent prendre en compte notre problématique», explique encore Natacha Bouchart. Sur France Info, la maire de Calais assume parfaitement cette initiative peu banale, dénoncant le «laxisme» de la justice. Elle affirme que le nombre de migrants est en hausse à Calais depuis le début de l'année, ce qui «provoque beaucoup trop nuisances»

AUDIO. Natacha Bouchart, maire de Calais : «Ce n'est pas de la dénonciation, de la délation» (France ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • contava4 le vendredi 25 oct 2013 à 10:48

    délation ??? mais faire vite dans les 2 jours c'est tb.

  • frk987 le vendredi 25 oct 2013 à 09:30

    Ce maire n'est donc pas capable, tout seul comme un grand d'aller faire un tour le soir dans les zones connues de tous sauf de lui-même, quant à la police municipale j'imagine que c'est le secret de polichinelle, un appel à la délation, vraiment n'importe quoi.