Calais : des personnalités demandent à Macron de faire cesser les «violences envers les migrants»

le
0
Calais : des personnalités demandent à Macron de faire cesser les «violences envers les migrants»
Calais : des personnalités demandent à Macron de faire cesser les «violences envers les migrants»

La lettre s'intitule «M. le Président, faites cesser ces violences envers les migrants !» et a été publiée vendredi sur le Bondy Blog. En-dessous s'affichent les noms de dizaines de personnalités d'horizons divers, du monde du cinéma à la politique, en passant par la recherche ou la défense des droits de l'Homme.

 

De Benoît Hamon à Omar Sy, tous ont signé cette lettre adressée à Emmanuel Macron pour demander la fin des violences contre les migrants à Calais.

 

Ns pouvons ts 1 jour devenir l'1 de ces hommes,de ces femmes.faisons en sorte qu'ils soient traités comme ns aimerions l'être à leur place. https://t.co/bwloyasWs8

-- Omar Sy (@OmarSy) 16 juin 2017

 

 

La chanteuse Christine and the Queens, les réalisateurs Laurent Cantet et Céline Sciamma, les députés européens Yannick Jadot et Jean-Luc Mélenchon ou encore les dirigeants de la LDH, Malik Salemkour, et de Médecins du Monde, Françoise Sivignon, l'ont signée. Tout comme le footballeur Abou Diaby, le rappeur Médine ou le journaliste Mouloud Achour, pour ne citer qu'eux.

 

«Qui donne ces ordres ?»

 

Depuis le démantèlement de la «Jungle» de Calais fin octobre 2016, les associations s'emploient à apporter aux quelque 600 migrants sur place «ce qu'il y a de plus élémentaire : de l'eau et de la nourriture», ajoute la lettre. «Voilà deux semaines que les autorités rendent cette tâche difficile», et que «des officiers de police interdisent à des migrants de se rendre à une distribution de vivres». Et de s'interroger : «Qui donne ces ordres ? Est-ce faire honneur aux policiers que de les assigner à des tâches si inhumaines ?»

 

Évacuation de la distribution du soir, les CRS empêchent les exilés de remplir leurs bouteilles d'eau. Un des seuls accès à l'eau à Calais. pic.twitter.com/TfntiaDKSr

-- Auberge des Migrants (@AubergeMigrants) 31 mai 2017

 

 

La lettre reprend le constat dressé par le ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant